Mady Urbain Joachim - Mezzo-soprano

Originaire de la ville de Liège, Mady Urbain-Joachim a effectué ses études musicales au Conservatoire de Musique de sa ville natale. Elle y obtient à 20 ans un diplôme supérieur de chant et ensuite un diplôme supérieur d’art lyrique avec grande distinction. Des premiers prix de piano, de musique de chambre et un second prix de violoncelle complètent sa formation.

C’est à l’âge de 21 ans qu’elle rentre comme « première mezzo-soprano » à l’Opéra Royal de Wallonie. Elle a à son répertoire plus de 60 rôles, dont Carmen, Dulcinée (Don Quichotte), Hérodiade, Charlotte (Werther), Margared (le Roi d’Ys), Amnéris (Aïda), Kwickly (Falstaff), Fenena (Nabucco), Taven (Mireille), la Mère (Louise), Mamma (Cavalleria Rusticana), Suzuki (Madame Butterfly), la Mère (le Consul), Mère Marie et la Première Prieure (les Dialogues des Carmélites).

Sa carrière l’a amenée à se produire en Belgique, en France, aux Pays-Bas, en Allemagne, au Luxembourg, en Pologne, en Roumanie, ainsi qu’à plusieurs reprises au Festival lyrique « Alfredo Kraus » de Las Palmas où elle a chanté entre autres aux côtés de Ludovic Thézier, Juan Diego Flores et Patrizia Ciofi.

Elle professeur honoraire d’Art lyrique au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles où elle a formé Anne-Catherine Gillet, Pierre Doyen, Shady Torbey, Roger Joachim,...

Depuis sa retraite, elle est membre de différents jurys de Concours où elle aime encourager les jeunes artistes.

Mary Urbain est Directrice du Concours des Waroux, d’où sont lauréats Jodie Devos et Marianne Croux, toutes deux aussi lauréates du Concours Reine Elisabeth de Belgique.